Découvrez le meilleur du Japon: la beauté eceptionnelle du Mont Fuji, les contrastes fascinants de Tokyo. Découvrez le "pays du Soleil-Levant". Faites une croisière et vous naviguerez le long des côtes des principales îles de l’archipel du Japon et accosterez dans des villes fascinantes et modernes, qui regorgent encore de temples authentiques et de châteaux féodaux.  

Tokyo 

Vous serez convié à une initiation à la cérémonie du thé qui vous imprégnera de l’ambiance et des traditions nippones, en contraste avec l’ambiance moderne et tournée vers l’avenir de la ville. 

Vous traverserez la place du palais impérial, demeure de l’actuel empereur du Japon et aurez l’occasion de partir vers le sanctuaire Meiji. Ensuite vous aurez la possibilité de vous promener sur Omotesando, « les Champs-Élysées tokyoïtes », et d’aller dans le quartier Harajuku, considéré comme le temple de la mode des jeunes Japonais. Il ne sera pas rare d’en voir certains habillés comme les personnages de fiction qu’ils vénèrent. Vous faites une visite du quartier de Ginza et de Shibuya ou de Harakuju. 

Mont Fuji (Shimizu)

Cité portuaire, située au sud du pays dans la baie de Suruga, Shimizu a fusionné avec sa ville voisine, Shizuoka, en 2003. Possédant par temps clair un panorama incroyable sur le majestueux mont Fuji, point culminant du Japon, elle regorge de nombreux temples bouddhistes et de sanctuaires shintoïstes. Non loin du port, le S-Pulse Dream Plaza, reconnaissable à sa grande roue, regroupe notamment des musées comme le Shimizu Sushi Museum. À proximité, vous trouverez le marché Kashi-no-Ichi et ses étals de fruits de mer ainsi que le musée Verkehr, dédié à l’histoire du port. 

Osaka

Troisième plus imposante ville du Japon, Osaka a été établie sur les bords d’une large baie qui fait face à la mer intérieure de Seto. Fondée au Ve siècle comme Naniwa-zu, cette dernière fut proclamée, trois siècles plus tard, capitale du Japon, fonction qu’elle occupa durant une brève période. Victime d’un passé tourmenté, elle connut enfin un essor fulgurant au cours du XIXe siècle, grâce à l’industrialisation qui lui valut le titre de « Manchester de l’est ». Disposant d’une architecture moderne et dynamique symbolisée par ses gratte-ciel et ses quartiers commerciaux d’Umeda et de Namba, elle conserve avec soin deux témoignages de son passé à savoir le Shitenno-ji, considéré comme le plus ancien temple bouddhiste du pays ainsi que le château d’Osaka, fierté de la ville érigée à la fin du XVIe siècle. 

Kobe 

Kobe possède un passé riche de plus de 1800 ans d’histoire. En 1180, elle fut même la capitale du Japon. Ville cosmopolite et culturelle, elle abrite des quartiers remarquables comme celui de Kitano où l’on retrouve des demeures d’inspiration occidentale ainsi que d’importants sites historiques, à l’image du tombeau shintoïste d’Ikuta Shrine surtout connu par les gastronomes pour sa viande de Kobe. 

Kochi 

La ville est connue pour abriter l’un des plus anciens châteaux de l’ère d’Edo, mais aussi le temple Chikurin-ji ou le pont Harimaya, qui rappellent le côté traditionnel du pays. Vous pourrez parcourir les galeries marchandes ou le marché Sunday et vous ne manquerez pas de remarquer les illustres tramways colorés qui y circulent.